Harcèlement Travail-Solidarité 66

Hypertension, nervosité, fatigue, dépression… L’état de stress n’est pas une maladie en soi mais lorsqu’il est intense et qu'il dure, il peut avoir des effets graves sur la santé morale et physique des travailleurs concernés.

L’état de stress aigu correspond à une réaction de notre organisme face à une situation stressante ponctuelle (prise de parole en public, situation inattendue, changement de poste…). Quand cette situation prend fin, les symptômes cessent généralement peu de temps après. L’état de stress chronique est, lui, une réponse de notre corps à une situation stressante qui dure. Il peut avoir des effets néfastes pour la santé.

Symptômes dus à un état de stress chronique

  • Symptômes physiques : douleurs (coliques, maux de tête, douleurs musculaires, articulaires, etc.), troubles du sommeil, de l'appétit et de la digestion, sueurs inhabituelles…
  • Symptômes émotionnels : sensibilité et nervosité accrues, crises de larmes ou de nerfs, angoisse, excitation, tristesse, sensation de mal-être…
  • Symptômes intellectuels : perturbations de la concentration (erreurs, oublis) difficultés à prendre des initiatives…

Ces symptômes ont des répercussions sur les comportements : consommation de produits calmants ou excitants (café, tabac, alcool, somnifères, anxiolytiques…), modification des conduites alimentaires, comportements violents et agressifs, repli sur soi, difficultés à coopérer…

Le stress peut augmenter la consommation de tabac 
ou de produits excitants comme le café

Source : Inrs-Stress au travail