Harcèlement Travail-Solidarité 66

Le chef d’entreprise doit veiller à protéger la santé et la sécurité physique et mentale de ses salariés au travail. Pour remplir cette obligation, il doit privilégier les actions de prévention collective. Celles-ci permettent en effet d’agir sur les causes du stress plutôt que sur ses symptômes. L’INRS propose de mettre en œuvre une démarche de prévention en 5 étapes.

Exemples de mesures de prévention du stress au travail

  • Former l’encadrement aux méthodes de management participatif permettant d’associer les salariés aux décisions les concernant
  • Améliorer la communication concernant les objectifs de l’entreprise
  • Donner la possibilité aux salariés de s’exprimer sur les dysfonctionnements qu’ils repèrent
  • Adapter la charge de travail en fonction des éléments à la disposition des salariés pour effectuer leur tâche
  • Donner la possibilité aux salariés d’utiliser leurs compétences
  • Former le personnel aux nouveaux outils de communication

 

D’autres types d’actions contre le stress existent, visant à renforcer la résistance individuelle des salariés : gestion individuelle du stress, formation à la gestion des conflits, thérapies cognitives… Leurs effets bénéfiques ne sont cependant que de courte durée si des mesures ne sont pas prises pour limiter les causes de stress.

Source : Inrs-Stress au travail