Harcèlement Travail-Solidarité 66

De nombreux managers sont recrutés pour leurs capacités à entraîner leur équipe à atteindre des objectifs définis par la direction de l'entreprise, qui sont parfois démesurés, ou tout au moins ambitieux.

TOUJOURS PLUS, TOUJOURS MIEUX

La plupart des entreprises vivent en effet dans la culture de l'excellence, valeur qui peut apparaître comme un idéal mythique de l'organisation.

Dans ce contexte, le recrutement de managers perfectionnistes répond à une certaine logique du toujours plus et du toujours mieux.

Le perfectionniste est pourtant  quelqu'un qui doute : de lui et des autres. Il doute des performances qu'il accomplit, comme de celles de ses collaborateurs.

La confiance, sans doute dans son enfance, ne lui pas été suffisamment donnée ou montrée, et il a du mal à la donner. Il y a eu probablement, chez lui, une faille dans la construction de son moi profond qui perdure encore.

Source : Décrypter le harcèlement moral de Jean-Paul Guedj